• Le Shiatsu

Le shiatsu est une technique manuelle de soin qui est apparu au Japon au XXe siècle, qui constitue le cœur de notre pratique. Bien qu’il en existe différentes formes, le C.A.S.M.A. enseigne le shiatsu de l’Aka Kongo Seki Ryu, une forme restée traditionnelle et dont le principal but est préventif et curatif.

Le shiatsu est régi par les mêmes lois que l’acupuncture et les moxas, bien que son application ne se fasse que par l’action directe de la main, et à travers les vêtements ou un tissu.

Le shiatsu descend des techniques d’acupression de la Médecine Traditionnelle Chinoise regroupées sous le terme Anma. D’origine chinoise, ces pratiques arrivent au Japon au Vie siècles après J.C. et sont tout d’abord très apprécié à la Cour avant de sombrer dans l’oubli durant de trop nombreux siècles.

C’est au début du XXe siècle, qu’un mouvement de jeunes praticiens japonais formés à la médecine occidentale vont préparer la renaissance des médecines traditionnelles dont le shiatsu deviendra le courant dominant.

Le shiatsu pratiqué dans notre Centre provient de la conjonction de plusieurs techniques, telles que l’Anma et l’acupuncture, des techniques de réanimation provenant des Arts Martiaux tels que les Kuatsu, des manipulations douces et des techniques chiropractiques traditionnelles.

  • La Médecine Traditionnelle Chinoise

La Médecine Traditionnelle Chinoise est vieille de plus de 2000 ans, et se fonde sur l’interaction entre l’homme et son environnement. Elle constitue un système médical complet et comprend différentes spécialités : l’acupuncture, les moxas, les gymnastiques de santé, la pharmacopée et la diététique et tuina. Elle se base sur une vision du monde riche et complexe et des concepts tels que le Yin/Yang, les 5 mouvements, les organes et les viscères, les méridiens… La MTC considère par ailleurs que l’homme forme un tout et doit être considéré dans sa globalité : elle est en cela une médecine holistique.

L’étude de ces théories fondamentales est primordiale dans l’apprentissage du shiatsu, dont elles forment la base théorique. Certaines pratiques phares de la MTC, telles que la palpation des pouls sont aussi enseignées au C.A.S.M.A.







  • Les Gymnastiques de santé

Les gymnastiques de santé sont des enchaînements de mouvements lents qui mobilisent des groupes musculaires et articulaires. Chaque séquence est couplée à un mouvement respiratoire spécifique visant à un travail énergétique plus profond.

Ces gymnastiques ont pour but de fluidifier, renforcer et harmoniser la circulation globale de l’énergie dans le corps, ainsi qu’au niveau des méridiens, des organes et des viscères. Elles présentent un avantage certain dans le cadre de la prévention des maladies et de l’entretien de la santé et ont par ailleurs une action bénéfique au niveau des tendons, des muscles et des fascias.

Il en existe d’innombrables formes de par le monde, d’origine chinoise (Le Taï Ji Quan, les 8 pièces de brocarts..), japonaise (le Do In, les Goshin Taiso…), indienne (yoga…) … Chaque niveau d’enseignement inclut l’apprentissage de certaines de ces gymnastiques.











  • Les techniques de méditation

La méditation est un des quatre piliers de l’Aka Kongo Seki Ryu. Il existe différentes techniques de méditation, dont les finalités sont diverses, telles que l’amélioration de la concentration, la relaxation, le développement de la sensation voire l’attente du satori (éveil)… Elle constitue donc un outil essentiel pour nos praticiens, et est de concert avec les gymnastiques de santé le moyen principal mis à leur disposition pour la préservation de leur santé. L’enseignement de la méditation est abordé à partir du second niveau.

  • La physiologie et la psychologie

La connaissance du corps humain est une base indispensable à toute pratique de soin manuelle. Le Centre enseigne donc dès la première année les notions essentielles d’anatomie (la charpente osseuse, les muscles…) mais aussi de physiologie (embryogénèse, le système nerveux, le système sanguin…). Le C.A.S.M.A. présente également les grands thèmes de la psychologie moderne.